Hero Background Image

La feuille de route du directeur financier : 2e partie

Dans la 1re  partie de notre série de blogs sur la feuille de route du directeur financier, nous avons abordé les quatre principales priorités qui redéfinissent le rôle du DAF : la croissance, l’environnement règlementaire, la visibilité et l’innovation continue. Dans cette 2e partie, nous allons découvrir pourquoi les DAF se tournent de plus en plus vers des systèmes de gestion financière basés sur le Cloud pour satisfaire ces priorités.

D’après Gartner, d’ici 2018, au moins 25 % des nouveaux projets de déploiements de solutions financières dans les grandes entreprises s’appuieront sur des applications Cloud SaaS (Software-as-a-Service). (Source : Gartner, « Predicts 2016: Financial Management Applications », John E. Van Decker, Nigel Rayner et Christopher Iervolino, 23 novembre 2015.) Dans la plupart des cas, cette tendance est impulsée par les directions générales. Dans le rapport « The View from the Top » de KPMG, les dirigeants interrogés affirment qu’exploiter des technologies telles que les systèmes ERP basés dans le Cloud doit être la priorité absolue des directeurs financiers à l’avenir.

Pourquoi les dirigeants plébiscitent-ils des systèmes accessibles dans le Cloud ? Parce que les systèmes de gestion financière traditionnels ont été conçus pour des opérations comptables et de reporting de base, et non pour aider les sociétés à se projeter dans l’avenir et suivre l’évolution constante de l’innovation.

Voici pourquoi les systèmes de gestion financière basés dans le Cloud sont de plus en plus prisés.

Données et analyses en temps réel

Pour aider les entreprises à atteindre leurs objectifs de croissance, les services financiers sont invités à se concentrer sur l’analyse et la planification, à formuler des hypothèses et à y répondre. Pour cela, elles ont besoin de systèmes de gestion financière capables de fournir rapidement des données et une visibilité précises, en temps réel, sur la situation actuelle de l’activité. Les entreprises qui doivent rapprocher manuellement les données issues de différents systèmes perdent un temps précieux.

Salmat, une agence de marketing et de communication australienne présente dans quatre pays, a adopté un système de gestion financière basé dans le Cloud. Sa directrice financière Rebecca Lowde profite désormais d’une visibilité plus importante sur les données financières de l’entreprise. Avant de passer au Cloud, son équipe passait « des milliers d’heures chaque mois à effectuer des rapprochements manuels entre plusieurs sites, avec une visibilité limitée par nos systèmes », explique-t-elle.

Les équipes financières souhaitent également permettre à d’autres services d’accéder à des données et indicateurs en temps réel pour les aider à suivre le rythme de l’activité. Partager ces informations en dehors du service financier améliore aussi la collaboration dans l’entreprise. Avec une plus grande visibilité sur la performance, les dirigeants peuvent établir des stratégies dynamiques et facilement les adapter si nécessaire.

Flexibilité et évolutivité

Le rythme des changements étant de plus en plus rapide, les entreprises doivent pouvoir s’adapter à la réalité. Des processus de gestion et systèmes obsolètes peuvent toutefois les en empêcher. Avec des dirigeants qui souhaitent développer l’entreprise par tous les moyens, tels que l’entrée sur de nouveaux marchés ou des acquisitions, les services financiers doivent pouvoir s’adapter rapidement aux changements et appliquer de nouvelles stratégies.

Un système de gestion financière basé sur le Cloud peut offrir un socle technologique flexible et évolutif, adapté au rythme de la croissance et du changement. Il permet de supprimer pratiquement tous les processus déroulés en dehors d'un système, les interruptions, les rapprochements manuels et les problèmes liés aux évolutions du système et qui sont monnaie courante avec les systèmes traditionnels. Par exemple, une nouvelle entité peut être configurée sur un système Cloud en quelques heures, voire quelques minutes seulement. Il faut pour cela jusqu'à des mois de travail avec des systèmes classiques, car il peut s’avérer nécessaire d’effectuer des développement logiciels et des réconciliations entre plusieurs systèmes non connectés entre eux.

Nick Pointon, Vice Président en charge des finances chez King Digital Entertainment Plc, explique avoir adopté un système de gestion financière basé dans le Cloud pour « créer un socle technologique capable de s’adapter à [sa] croissance rapide et favoriser [son] développement. »

Efficacité opérationnelle

D’après les directeurs financiers et leurs équipes, les systèmes de gestion financière basés dans le Cloud sont plus efficaces et leur permettent de consacrer moins de temps à la gestion des transactions au profit de tâches plus stratégiques. Les systèmes Cloud peuvent rationaliser les processus de gestion et offrir un reporting en temps réel. Certaines équipes Finance ont ainsi pu réduire de 20 % le temps nécessaire à la réalisation du reporting financier.

Grâce à des workflows et des contrôles intégrés, les systèmes de gestion financière basés dans le Cloud renforcent également la productivité des auditeurs internes. Ces derniers, qui passent souvent beaucoup de temps à travailler « en-dehors » de leurs systèmes traditionnels pour rassembler les informations et vérifier les processus, ont désormais accès aux données sur un processus en quelques secondes au lieu de plusieurs semaines avec un logiciel classique. Ils peuvent ainsi consacrer plus de temps à d’autres projets.

Prévisions

C’est une période passionnante et excitante pour les directeurs des systèmes d’informations, qui voient leur rôle changer dans un environnement dynamique en constante évolution. Pour suivre le rythme de l’innovation et favoriser la croissance de leur entreprise, ils continueront à analyser leurs systèmes de gestion financière en fonction des besoins actuels et futurs.

Pour plus d’informations sur la manière dont les systèmes de gestion financière basés dans le Cloud aident les DAF dans leur nouveau rôle et répondent aux besoins des entreprises, consultez l’article « Influencer la stratégie : la feuille de route du directeur financier ».