Communiqué de presse

Étude Workday : les entreprises prévoient une hausse de leurs revenus issus du numérique grâce aux nombreuses initiatives prises par les dirigeants

Un dirigeant sur trois prévoit que 75 % des revenus proviendront du numérique dans les trois prochaines années, soit trois fois plus qu’en 2019

PARIS, 17 déc. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Workday, Inc. (NASDAQ:WDAY), l’un des leaders des solutions Cloud pour la gestion financière et les ressources humaines, dévoile aujourd’hui les résultats d’une enquête mondiale menée auprès de 1 000 dirigeants et intitulée « Organizational Agility: Roadmap to Digital Acceleration ». L’étude offre une cartographie des initiatives numériques et questionne les dirigeants et cadres supérieurs sur les enjeux et opportunités du digital dans leur quête d’agilité organisationnelle.

Selon l’enquête, au cours d’une année marquée par une crise sanitaire sans précédent entraînant de profondes mutations économiques et géopolitiques, l’agilité est devenue une composante clé du succès des entreprises. Les dirigeants prévoient d’accélérer leurs initiatives numériques. Ils sont même un tiers à déclarer que seule une accélération du numérique leur permettra d’acquérir la résilience organisationnelle nécessaire pour faire face aux crises futures.

Voici les principaux enseignements de l’enquête :

  • Les revenus issus du numériques dominent et s’accélèrent. Plus d’un tiers des entreprises s’attendent à ce que 75 % ou plus de leurs revenus proviennent du numérique (produits numériques ou biens traditionnels vendus en ligne) d’ici trois ans. Ce chiffre a triplé depuis 2019, où seulement une entreprise sur 10 avait émis la même prévision.
  • Des obstacles culturels persistent. Alors que plus de la moitié des dirigeants (56 %) déclarent que leur technologie est compatible avec leurs objectifs de transformation numérique, ils ne sont que 16 % à affirmer que la culture de leur entreprise est en adéquation avec ces mêmes objectifs. Si elles ne se concentrent pas davantage sur les collaborateurs et la culture interne, les entreprises risquent de ne pas obtenir les retours attendus sur leurs investissements technologiques.
  • L’agilité concerne aussi l’investissement technologique. Plus de trois quarts (77 %) des dirigeants indiquent que leur entreprise a la capacité de réagir rapidement face à l’échec d‘investissements technologiques (technologie qui n’est pas déployée ou utilisée avec succès), contre 70 % en 2019.
  • La planification continue devient une bonne pratique. 43 % des personnes interrogées ont adopté la planification continue avant la pandémie. Les trois principaux facteurs de succès sont : l’accès aux données, le déploiement de technologies intelligentes et une culture agile.

Le rapport détaille différentes stratégies permettant de surmonter les freins à l’adoption de technologies numériques pour, in fine, atteindre une plus grande agilité organisationnelle : la création d’une culture adaptable, l’investissement dans des technologies intelligentes pour stimuler la croissance des revenus issus du numérique, l’accès aux données en temps réel pour faciliter la prise de décisions et la composition d’équipes transversales pour renforcer les compétences des collaborateurs et les responsabiliser.

Les priorités numériques diffèrent d’un service à l’autre
L’étude dévoile également que les défis ne sont pas les mêmes selon les fonctions interrogées. Qu’il s’agisse du PDG, DAF, DRH ou DSI, les priorités sont différentes :

  • Le PDG : l’optimiste numérique. Les PDG sont les plus optimistes en ce qui concerne les efforts de transformation numérique de leur entreprise. Ils considèrent néanmoins la culture comme un frein aux principaux composants de l’agilité : pour 31 % d’entre eux, elle serait le plus grand obstacle à la planification continue et elle freinerait l’accessibilité des données pour 32 % des répondants.
  • Le DAF : le technologue du futur. Les fonctions financières s'attachent à s’assurer que les systèmes sont parfaitement intégrés (64 %) et que le Cloud est déployé (49 %) pour améliorer le cycle planification/reporting et atténuer le risque de crises futures.
  • Le DRH : le défenseur de la culture. Les responsables RH se donnent pour mission de développer la culture dont leur entreprise a besoin pour gagner en agilité. Pourtant, ils sont seulement 62 % à convenir que les leviers de motivation des employés et les KPI (indicateurs de performance) de l’entreprise sont en phase avec leur culture ou que la culture de l’organisation donne les moyens à l’entreprise de s’adapter au changement.
  • Le DSI : le champion des données. Les compétences considérées les plus importantes chez les responsables informatiques et les chefs d’exploitation sont la capacité à utiliser des technologies intelligentes (33 %) ainsi que l’analyse avancée et la visualisation des données (30 %).

Commentaire :
« Les dirigeants sont aujourd’hui confrontés à une dure réalité : l’urgence de la transformation numérique, déclare Leighanne Levensaler, Executive Vice President, Corporate Strategy, Managing Director et Co-Head, Workday Ventures, Workday. L’étude montre que la crise du COVID-19 a non seulement mis en exergue la nécessité pour les entreprises de se moderniser, mais aussi le besoin d’accélérer leurs efforts dans ce domaine. Qu’il s’agisse de soutenir les processus liés au télétravail, de stimuler les revenus issus du numérique ou encore de reconstruire les chaînes d’approvisionnement, les limites technologiques se sont avérées être un défi pour les entreprises en 2020, révélant l’urgence à adopter de nouvelles stratégies numériques. »

Informations complémentaires
Le rapport complet « Organizational Agility: Roadmap to Digital Acceleration » sera disponible au premier trimestre 2021. Les premiers résultats sont déjà disponibles sur le blog de Workday et font le parallèle entre les entreprises qui ont su être réactives pendant la pandémie du COVID-19 et les autres. Des informations supplémentaires sur l'agilité organisationnelle sont disponibles sur le site https://www.workday.com/fr-fr/pages/organizational-agility.html.

Méthodologie
Les données de ce rapport proviennent d’une enquête mondiale commandée par Workday et menée en juin et juillet 2020 par Longitude, une société du groupe Financial Times. L’enquête menée auprès de 1 024 dirigeants et cadres supérieurs porte sur la façon dont les entreprises abordent la transformation numérique, leur capacité à adopter une approche agile pour évoluer et l’impact de la pandémie du COVID-19 sur la performance des entreprises et la planification.

Les répondants sont basés dans 14 pays et travaillent dans 12 secteurs d’activité, la plupart étant issue des services financiers (18 %), des services aux entreprises (15 %) et de la technologie (10 %).

À propos de Workday
Workday est l'un des leaders des solutions Cloud pour la gestion financière et les ressources humaines. L’entreprise aide ses clients à s’adapter et se développer dans un monde qui change. Les applications Workday pour la Finance, les RH, la Paie, la Planification, les Achats, la Gestion des Notes de Frais et l’Analytics sont utilisées par des milliers d’entreprises dans le monde entier, tous secteurs confondus, des ETI à plus de 45 % des entreprises du classement Fortune 500. Pour plus d’informations, visitez le site workday.com.

Déclarations prospectives
Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives, notamment des déclarations concernant les performances et les avantages attendus des offres de Workday. Les mots « croire », « pouvoir », « vouloir », « estimer », « continuer », « anticiper », « destiner », « attendre », « rechercher », « planifier », « projeter » et autres expressions similaires sont destinés à identifier les déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont soumises à des risques, des incertitudes et des hypothèses. Si les risques se matérialisent ou si les hypothèses se révèlent incorrectes, les résultats réels pourraient être sensiblement différents des résultats impliqués par ces déclarations prospectives. Les risques comprennent, sans s’y limiter, les risques décrits dans nos documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (ci-après dénommée « SEC »), y compris notre formulaire 10-Q rempli pour l’exercice fiscal se terminant le vendredi 31 octobre 2020, et nos futurs rapports que nous pourrions être amenés à soumettre à la SEC à l’avenir, et susceptibles de contenir des prévisions inexactes par rapport aux résultats constatés. Workday ne s’engage en aucune façon et n’a aucunement l’intention de mettre à jour ces déclarations prévisionnelles après la date de publication du présent communiqué.

Tous les services, caractéristiques ou fonctions non publiés mentionnés dans le présent document, sur notre site Web ou dans d’autres communiqués de presse ou déclarations publiques qui ne sont pas actuellement disponibles sont sujets à des modifications à la seule discrétion de Workday et peuvent ne pas être fournis comme prévu ou pas du tout. Les clients qui achètent les services de Workday, Inc. doivent prendre leur décision d’achat en fonction des services, des caractéristiques et des fonctions qui sont actuellement disponibles.

Contacts presse 
Workday
Malika Brahiti
+33 (6) 80 14 14 47
Malika.brahiti@workday.com

Rumeur Publique
Marie Poinsinet / Sophie Braquenié
+33 (1) 55 74 52 32 / 52 24
Marie.poinsinet@rumeurpublique.fr
Sophie.braquenie@rumeurpublique.fr


Retour à la liste des communiqués de presse